Naturopathie-nutrition -micronutrition - biothérapies
Sylvie Simonnet Châlons-en-Champagne et Le Guilvinec (Finistère)

Actualités flash

Le jogging est bon pour la santé, mais à condition de respecter l'effet dose. Ceux qui le pratiquent de façon intensive auraient un taux de mortalité égal aux sédentaires qui ne le pratiquent pas.

 

Une étude publiée dans le "Journal of The American College of Cardiology" révèle que  la pratique du jogging de façon intensive pourrait être aussi négative pour la santé que de ne pas courir du tout.

« Pratiquer une activité physique régulière est un gage de meilleure santé et augmente l’espérance de vie. Mais la dose d’exercice idéale pour améliorer la longévité est incertaine ».                  

Les efforts lors d'exercices physiques intensifs et/ou répétés entraînent une surconsommation d'oxygène, source de radicaux libres. Cela génère vieillissement prématuré, augmentation du risque de maladies cardio-vasculaires et neurologiques. Ce phénomène n'est visible que chez les sportifs qui sursollicitent leur organisme, sans être accompagnés. Les sportifs professionnels bénéficient d'une adaptation de leur organisme par la répétition des entraînements et un suivi micronutritionnel qui modère l'effet oxydatif de l'excercice.

L'OMS recommande 10 000 pas par jour au minimum, or trois Français sur quatre ne le font pas.

25 minutes de marche par jour permettraient de gagner de 3 à 7 ans sur l'espérance de vie moyenne en améliorant le système cardiovasculaire (étude de l'Université de Saarland-Allemagne).

Allez ! Un effort et votre santé n'en sera que meilleure ! 

                  

Sources : www.lanutrition.fr et www.i-dietétique.com


Articles similaires

S'abonner !

Pour vous abonner à la liste de diffusion de ma Newsletter, vous pouvez me laisser votre adresse email ci-dessous :

Envoyé !

Derniers articles

Catégories

Mots clés

Réalisation & référencement Simplébo   |   Site partenaire de Annuaire Thérapeutes

Connexion