Naturopathe-micronutritionniste Reims-Châlons
Sylvie Simonnet

Santé

Qui dit printemps dit cure détox ! Quelques conseils avant de s'y mettre, pour retrouver l'énergie qui nous fait défaut.

On le sait : notre organisme est agressé en permanence par des molécules toxiques et pas seulement à la fin de l'hiver.   

Il subit les effets des toxines exogènes : polluants de l'eau et de l'air, gaz de combustion, pesticides, additifs alimentaires (colorants, stabilisants, conservateurs, résidus d"engrais...), médicaments ... Et les toxines endogènes, liées au fonctionnement même de notre organisme : déchets et résidus issus des métabolismes comme la dégradation des aliments et les débris des cellules usées. Le problème vient aussi des métaux lourds (mercure, cadmium ...) qui prennent place durablement via les amalgames dentaires, l'alimentation et la cigarette, mimant et remplaçant d'autres métaux indispensables au fonctionnement de nos enzymes.

Notre peau devient terne et nos yeux se cernent. Nous sommes fatigués, même après une bonne nuit de sommeil. Au programme : somnolence après les repas, halitose (mauvaise haleine), nausées, migraines, constipation, transpiration abondante la nuit, douleurs notamment entre les omoplates, difficultés de concentration, accouphènes, réactions cutanées avec de gros boutons comme à l'adolescence. Et impossible de perdre du poids malgré les réformes alimentaires. Bref, il est temps d'agir sur ... notre foie !

 

Moins de fatigue avec un foie en pleine forme !  

 

Le foie, c'est l'acteur majeur de la détoxification.

Le foie reçoit le sang et les ganglions lymphatiques dans lesquels se déverse la lymphe. Il neutralise les germes toxiques, les xénobiotiques et les toxines. C'est une énorme station d'épuration et de désacidification métabolique, une fonction qu'il assure avec les reins. Il nettoie 1,5 litre de sang par minute ! Il gère 500 fonctions essentielles, synthétise et sécrète la bile pour éliminer les toxines liposolubles et le cholestérol. Vous l'aurez compris : il faut le chouchouter.

 

La détoxification, c'est quoi ?  

Ce n'est pas mincir, comme on pourrait le croire, même si ça y contribue. C'est se débarrasser des déchets de l'organisme qui l'encombrent et qui sont potentiellement toxiques. Cette fonction est vitale ! Le foie transforme, par des réactions biochimiques, les substances liposolubles qui lui sont étrangères ou potentiellement toxiques, et ne pouvant pas être excrétées comme telles, en composés hydrosolubles qui seront éliminés par les urines et la bile. Donc, boire beaucoup d'eau ou des tisanes à longueur de journée, c'est bien, mais cela ne suffira pas à vous détoxiner. C'est plus complexe que cela.
La capacité de détoxination varie d'une personne à l'autre en raison du polymorphisme génétique et de la charge de toxines à éliminer. Une personne âgée polymédicalisée aura plus de difficultés. Et que dire des personnes vivant en ville, circulant uniquement en voiture, grillant cigarette sur cigarette et mangeant sur le pouce des sandwichs ?  DETOX  !   


                 

Que ton alimentation soit ta première médecine ...

       

Le foie produit du glutathion, un puissant antioxydant, et les cytochromes, ces molécules qui vont transformer les polluants pour les éliminer. Mais il nous faut une alimentation est adaptée pour que ça marche. Des légumes, des fruits et des aromates : artichaut, crucifères dont le brocoli (dérivés soufrés), betterave rouge (bétaine et méthionine), ail, romarin, coriandre ... pour leurs dérivés capables de neutraliser les toxiques.

C'est le radis noir l'aliment détox par excellence. Il favorise l'élimination des toxines et des déchets et il stimule la sécrétion de la bile. Riche en fibres, il permet de lutter contre la constipation qui vient souvent d'un foie en fragilité.

Des plantes protègent le foie et participent à ses fonctions de détoxination : le chardon marie (sylimarine), le chrysantellum americanum, le curcuma (curcumine) et le desmodium ascendens. A combiner avec du zinc (poissons, produits de la mer, graines de courge ...) et des vitamines du groupe B (céréales complètes, germe de blé ...). Attention ! Certaines de ces plantes sont à utiliser avec prudence, notamment le radis noir et le curcuma.

Donc, on fait attention à ce que l'on met dans son assiette : légumes et fruits crus ou cuits selon la tolérance des intestins, pain complet au levain naturel, riz et pâtes complets ou semi-complets, poissons blancs et gras, crustacés, viande blanche, yaourts ou fromages de chèvre et de brebis, huiles de colza et d'olive, noix, noisettes, graines diverses, avocat, épices et aromates à foison. On boit de l'eau et des tisanes : chardon marie, mélisse, romarin, thym ... et du thé vert.

 

 

La cure détox globale

 

Testez les mono-diètes ! Elles consistent à ne manger qu'un type d'aliment pendant une période définie. Une mono-diéte de pommes ou de pommes de terre à l'eau pendant une journée aide l'organisme à déclencher des phénomènes de nettoyage. C'est pratique car il n'y a pas de temps de préparation !

Les jus de légumes frais à boire toute la journée sont aussi une solution idéale. A tester : www.yumi.fr si vous ne disposez pas d'extracteur de jus. Frais et maison car les jus du commerce sont pasteurisés, donc moins intéressants.

Le sauna et les bains chauds permettent d'évacuer les toxines, à condition d'être en bonne condition physique. Attention si vous souffrez d'hypertension ou de troubles veineux !

Il y a la fameuse cure de sève de bouleau, à la fin de l'hiver, pour ses vertus diurétiques et dépuratives. Riche en minéraux, la sève de bouleau fraîche présente le double intérêt de drainer l'organisme, sans le déminéraliser. Mais attention aux intestins fragiles.

La cure détox doit stimuler les poumons par une activité sportive adaptée. On ne parle pas assez de la remise en mouvement. Or les poumons sont capables d'éliminer certains acides de notre organisme (les plus volatiles). 30 minutes de marche active et vous éliminez pas mal de toxines, sans parler des bienfaits sur votre glycémie (mais c'est un autre sujet).

C'est un protocole global qui doit être mis en place pour retrouver de l'énergie : alimentation saine, excercices physiques en douceur avec de grandes promenades pour s'oxygéner et du temps pour soi (bains, massages, lectures, siestes ..).

 

Info + pour vous :  

 

Faites une cure détox à chaque changement de saison ou plus souvent si votre organisme est très surchargé.

Quand y penser ? Après les fêtes, les repas copieux, si vous vivez en ville, vous êtes sous contraceptif ou vous fumez. Vous avez un gros coup de fatigue. Vous travaillez dans un environnement industriel sensible ...  

Mais il n'est pas recommandé de se détoxifier toute l'année ou sur une période prolongée au risque de fatiguer l'organisme. 

Prenez conseil auprès d'un praticien de santé avant de mener une cure détox car le foie, organe sensible et précieux, a besoin d'une prise en charge adaptée.

Sylvie SIMONNET. Master en naturopathie-Micronutritionniste. 06 07 26 11 07

  

Sources :

www.nutranews.org et www.iedm.


Articles similaires

S'abonner !

Pour vous abonner à la liste de diffusion de ma Newsletter, vous pouvez me laisser votre adresse email ci-dessous :

Envoyé !

Derniers articles

Catégories

Mots clés

Réalisation & référencement Simplébo   |   Site partenaire de Annuaire Thérapeutes

Connexion