Naturopathie-nutrition -micronutrition - biothérapies
Sylvie Simonnet Châlons-en-Champagne et Le Guilvinec (Finistère)

Techniques naturelles

La lumière rythme notre vie et la synchronise. Un certain nombre d'entre nous souffrons du manque de luminosité dès l'automne, ce qui peut conduire aux dépressions saisonnières.  

La lumière, c'est la vie !  Elle équilibre notre cycle veille-sommeil géré par la glande pinéale.

Dès la tombée de la nuit, la mélatonine, hormone naturelle du sommeil, est sécrétée (à partir de 20 h, avec un pic à 4 h). Le matin, cette sécrétion est interrompue par la lumière du jour, pour laisser la place au cortisol, hormone de l'éveil. Mais il nous faut une lumière de 2 500 lux pour stopper la sécrétion de la mélatonine. L'été : pas de souci car le soleil fournit jusqu'à 100 000 lux. L'hiver, la lumière à l'intérieur de nos habitations ou dans les bureaux atteint 100 à 250 lux en moyenne. C'est l'une des explications de notre manque d'entrain, de la fatigue, des troubles de l'humeur et même de la dépression dite saisonnière.

S'exposer à la lumière le matin permet de rester synchronisé. Sortez même par temps froid et couvert car un ciel nuageux apporte 2 000 lux. C'est mieux que rien ! Ouvrez les volets et tirez les rideaux. Ne restez surtout pas dans la pénombre le matin !

Vous pouvez investir dans une lampe de luminothérapie pour bénéficier d'une lumière blanche artificielle dite à large spectre (2 500 lux en moyenne), le matin. Cette lampe doit être aux normes médicales européennes : CE 0459 pour la France. S'exposer 20 à 30 minutes à au moins un mètre de la lampe. Il n'est pas conseillé de la regarder : il suffit de la poser à côté de la table de la cuisine et de prendre son petit-déjeuner normalement. Matin ou après-midi ? Cela dépend de votre rythme de sommeil. Si vous vous endormez trop tard, vous êtes en retard de phase. Exposez-vous tôt le matin à cette lumière blanche artificielle. Si vous vous endormez trop tôt le soir, vous êtes en avance de phase. Cela concerne plutôt les personnes âgées. Dans ce cas, exposez-vous vers 17 h pour retarder la phase de sommeil. 

​Il existe aussi des lunettes de luminothérapie, mais elles coûtent plus cher. Elles sont intéressantes pour les ados qui adorent les nouveautés. Ils sont généralement en retard de phase. Couchés très tard, on ne peut pas les faire sortir du lit le matin.

Il y a aussi les simulateurs d'aube, mais ils agissent plutôt sur un réveil en douceur comme la caresse des rayons du soleil à travers les volets les matins d'été. 

Attention ! L'utilisation d'une lampe de luminothérapie est déconseillée en cas de DMLA ou de cataracte

 


Articles similaires

S'abonner !

Pour vous abonner à la liste de diffusion de ma Newsletter, vous pouvez me laisser votre adresse email ci-dessous :

Envoyé !

Derniers articles

Catégories

Mots clés

Réalisation & référencement Simplébo   |   Site partenaire de Annuaire Thérapeutes

Connexion